www.cablex.ch
cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen |

05/08/2020  /  Larissa Mihalik / Carolin Primerova
news

Le moment où tu atteins ton objectif …

Des notes excellentes pour les diplômés de l'apprentissage d'électricien de réseau.

Parmi les nombreux apprentis de Suisse qui ont terminé leur l'apprentissage d'électricienne et d'électricien de réseau ‑en juin 2020, deux de cablex ont su se démarquer des autres. Avec une note de 5,7, Toni Markov a obtenu le meilleur résultat de toute la Suisse. Avec la note finale de 5,3, Tomislav Vukovac partage avec deux autres personnes la première place en tant que meilleur électricien de réseau CFC dans le canton de Zurich. La clé des excellentes performances de ces jeunes : des motivations personnelles et la conclusion qu'il n'est jamais trop tard pour s'engager en faveur de quelque chose.

facebook Google Plus Whatsapp RSS

Ils se sont fixé des objectifs, et les ont atteints. cablex est fière des meilleurs diplômés de Suisse et tire son chapeau à autant de motivation.


Cette année, tout est différent – y compris les examens dans la procédure de qualification des électriciennes et électriciens de réseau en télécommunication. Tout le monde était conscient que la pandémie de coronavirus se serait également répercutée sur les examens de la procédure de qualification. Et à la mi-avril, il était clair que les examens écrit du domaine de qualification de la culture générale n'auraient pas lieu, que la note finale serait calculée à partir des notes de contrôle continu, et que les examens pratiques seraient réduits.  

Les bonnes et très bonnes notes nous rendent fiers. C'est clair, mais au fond ce ne sont que des nombres. Ce qui compte vraiment, ce sont part d'une la manière dont Tomislav et Toni ont su saisir l'opportunité de développer leurs compétences professionnelles et d'autre part les raisons qui les ont motivés à fournir ces excellentes performances. Le diplôme d'électricien de réseau en télécommunication leur offre désormais diverses possibilités de prendre un bon départ chez cablex. 

« Etre en possession d'un diplôme est aujourd'hui indispensable pour évoluer professionnellement »,

indique Tomislav Vukovac, 29 ans et titulaire du diplôme d'électricien de réseau depuis l'été 2020.  

Les antécédents : après avoir terminé sa scolarité, Tomi n'a pas trouvé de place d'apprentissage lui convenant. Heureusement, il a eu la possibilité de suivre une formation élémentaire chez cablex. Comme Tomi était fiable et effectuait un bon travail, quelques années plus tard, cablex lui a proposé de suivre une formation d'électricien de réseau. 

Tomi a immédiatement saisi cette opportunité, car il avait un objectif précis : il voulait obtenir le certificat fédéral de capacité (CFC) en tant qu'électricien de réseau parce que le travail lui plait, tout comme les perspectives de carrières, et parce que les nouvelles technologies l'intéressent. « Je suis vraiment heureux d'avoir osé franchir le pas. Avec la bonne dose de motivation et une forte volonté, on peut atteindre beaucoup de choses », affirme-t-il.

Pour l'avenir, il peut imaginer former des apprenants ou même devenir formateur professionnel. A partir de 2022, tous les électriciens et électriciennes de réseau‑ayant au moins trois ans d'expérience professionnelle auront la possibilité de se qualifier comme spécialiste réseau en télécommunication dans le cadre d'une formation continue de deux ans. A compter de 2026, il y a aura également la formation continue de maître. Tomi peut tout à fait imaginer s'engager sur cette voie.

Le formateur professionnel Ante Gojevic a très vite reconnu les points fort de Tomislav : « Il s'est toujours illustré pendant les cours interentreprises, les CI. C'est l'une des raisons pour lesquelles Tomislav interviendra à l'avenir en tant qu'expert pour la formation dans les CI. Ainsi il pourra transmettre ses connaissances, son expérience et sa motivation aux autres. » Dans l'interview il indique les qualités que de bons apprenants doivent avoir, et nous donnent d'autres conseils.

De bons résultats intermédiaires qui poussent à faire encore mieux.

Meilleur de sa promotion, Toni Markov a décidé de suivre un apprentissage il y a trois ans. En 2015, il a participé à un cours d'épissure et a ensuite travaillé temporairement chez cablex avant d'obtenir un emploi fixe le 1er janvier 2017. La même année, il a commencé sa formation d'électricien de réseau spécialisé en télécommunication. Son ancien instructeur du cours d'épissure, Hans-Rudolf Schöni est aujourd'hui le formateur professionnel de Toni. C'est lui qui a encouragé Toni à suivre une formation d'électricien de réseau.

Natif de Macédoine, Toni a au début hésité et s'est demandé si ses connaissances en allemand étaient suffisantes – mais sa discipline et son ambition ont payé : dès la première année de son apprentissage, il a réussi tous les examens avec au moins 5,0. Motivé et stimulé par ces bons résultats, il a corrigé son objectif vers le haut : il voulait des notes encore meilleures. Et il y est parvenu ! A la fin de sa formation, il a obtenu la note de 6,0 à tous les examens.

Hans-Rudolf était certain que plus rien ne s'opposait l'obtention du diplôme. La devise était « Continue ainsi » Il y a un mois, Toni a reçu les résultats de son examen pratique et il est très fier d'être le meilleur de sa promotion.

L'interview de Toni Markov montre clairement que l'un de ses secrets pour un bon examen final est son formateur professionnel qui l'a bien préparé à l'examen de la procédure de qualification. Ce formateur professionnel, Hans-Rudolf Schöni, le confirme :

« Toni a une grande volonté et est très discipliné, le seul obstacle était la langue. Comme Toni a une autre langue maternelle, il a tout d'abord du améliorer son allemand et n'a donc pu entamer son apprentissage qu'un an plus tard. Il a toutefois pu bien améliorer son allemand pendant son apprentissage, les cours à l'école y ont contribué. La volonté d'apprendre de Toni et sa motivation étaient cruciales ! S'il n'avait pas eu l'ambition nécessaire, mon aide n'aurait pas servi à grand-chose. »

Nous constatons donc que les deux côtés sont toujours nécessaires : des apprenants engagés et des formateurs professionnels qui donnent parfois un coup de pouce à leurs protégés.

On s'en rend compte : ce qui se cache derrière les résultats est bien plus important que le certificat en soi. cablex a permis aux deux jeunes hommes de suivre une formation et ils ont saisi cette occasion. Grâce à leur ambition, ils sont titulaires d'un CFC et sont parés pour réussir leur avenir.

cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen | Téléphone 0848 222 539 | cablex.info@cablex.ch