www.cablex.ch
cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen |

28/04/2021  /  Carolin Primerova
news

Rock'n Roll-out – Fibre's coming home.

La commune d'Oberweningen fait partie des villes pilotes dans lesquelles la Business Unit Wireline Rollout (WRO) pose un câble à fibre optique jusque dans l'appartement. Pour l'extension du réseau de fibre optique Fibre to the Home (FTTH), elle utilisera la nouvelle technologie de splitter XGS-PON. Voici un aperçu du déploiement et des avantages de XGS-PON.

facebook Google Plus Whatsapp RSS

Cette année, la Business Unit Wireline Roll-out va installer 11 300 Building Entry Points et raccorder ainsi 34 000 unités d'utilisation à la FTTH.


Déploiement du FTTH – les premières étapes.

Pour les communes, la nouvelle ère de la construction de réseaux commence par une demande de la part de Swisscom et la communication sur le projet d'extension réseau à large bande. S'ensuivent les prises de rendez-vous et l'obtention des autorisations par le canton, la commune et les propriétaires de logements. L'Engineering de cablex établit alors les plans de construction pour l'extension de la FTTH. Lors de la dernière visite, juste avant le début du raccodement, un interlocuteur chargé de coordonner les travaux sur place est présenté à la commune. C'est un point essentiel étant donné que ces travaux peuvent entraîner des modifications temporaires du trafic. 

A la «pêche» au câble – pour le réseau le plus rapide de Suisse.

Les câbles à fibre optique partent du central d'Oberweningen et passent dans divers conduits de câbles souterrains jusque dans les regards de chaussée. Cette section du tracé est également appelée «feeder».  Depuis les regards de chaussée, les câbles sont ensuite tirés vers les zones d'habitation jusque dans le domicile. Cette section est appelée «drop».

Avant d'arriver dans votre séjour, les câbles à fibre optique doivent passer par un véritable labyrinthe. Comme le réseau de lignes pour les transports publics (photo), le tracé des conduits de câbles souterrains est parsemé de jonctions et de croisements. Quand le nombre de câbles à fibre optique à tirer est important, cela peut poser quelques difficultés de tirage. Afin d'éviter tout endommagement ou tout amalgame, il arrive qu'il faille réaliser des excavations durant le tirage des câbles. 

Pour y remédier, cablex utilise des sondes à caméra lors des travaux d'extension. Quand il y a un blocage, ces sondes peuvent partir à la «pêche» des câbles à fibre optique dans les conduits. Autrement dit, on insère prudemment la férule par un côté du tracé du câble, et de l'autre, on introduit une sonde munie d'un crochet dans le conduit de câbles. Avec ce crochet, on «pêche» le câble pour le guider dans le coude du tracé.

Cela permet non seulement d'économiser du temps et de l'argent, mais aussi d'éviter les excavations et de minimiser l'impact sur le trafic. 

Nouvelle technologie dans le regard de chaussée.

Le câble multiconducteurs part du central vers le regard de chaussée dans la zone d'habitation. Dans le cadre du déploiement du FTTH, il contient entre 72 et 432 fibres en fonction du projet. Le câble multiconducteurs est introduit dans un manchon qui intègre un ou plusieurs splitters en fonction de sa taille. Ensuite, le splitter est épissé avec l'une des 432 fibres du câble multiconducteurs. Le splitter contient un élément en verre de quartz qui réfracte la lumière et la dévie ou la répartit dans des directions différentes. Ainsi, une seule fibre du câble muldiconducteurs permet d'approvisionnner jusqu'à 32 clients en haut débit.  

Quand une seule fibre est raccordée à plusieurs unités d'utilisation, il s'agit d'une connexion Point à multipoint  (P2MP). C'est un immense progrès par rapport à l'ancien type de connexion simple Point à Point (P2P), avec lequel une fibre ne pouvait alimenter qu'une seule unité d'utilisation.

Grâce à la technologie de splitter XGS-PON, nous pouvons offrir à chaque client un débit jusqu'à 10 gigabits par seconde. Les débits ascendant et descendant sont identiques, c'est pourquoi on parle d'un PON symétrique. 

XGS-PON signifie donc: X = 10, G = Gigabit, S = symmetrical, P = passive, O = optical, N = network

Le splitter dans le manchon constitue le point de séparation entre le câble multiconducteurs partant du central (câble feeder) et le câble qui part du splitter vers le domicile (câble drop). 

Les derniers mètres jusque dans le domicile.

Le câble drop débouche sur le terrain du propriétaire du domicile dans une excavation. Chaque bâtiment possède son propre plan de tirage. Celui-ci inclut également les numéros des câbles et les regards qui alimentent le boîtier de raccordement domestique (HAK/BEP). On introduit d'abord prudemment une sonde entre l'excavation sur le terrain et l'entrée de câble dans l'appartement, puis on réalise un test en donnant des coups. Le cognement de la sonde percutante indique au monteur le lieu du raccordement domestique. Conjugué au plan d'accès, ce test permet d'identifier précisément le lieu du raccordement domestique et d'installer l'entrée de câble en minimisant les frais d'excavation (frais d'entretien). Si le câble débouche directement dans le domicile du client, l'entrée de câble est minutieusement protégée contre la pénétration de gaz et d'eau. 

Cette année, la Business Unit Wireline Rollout va installer 11 300 Building Entry Points et raccorder ainsi 34 000 unités d'utilisation à la FTTH.

cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen | Téléphone 0848 222 539 | cablex.info@cablex.ch