www.cablex.ch
cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen |

05/08/2021  /  Larissa Mihalik
news

Véhicules d’entreprise électriques @cablex.

Des voitures électriques pour les collaborateurs de cablex et un nouveau secteur d’activité d’IBS qui installe les bornes de recharge.

L’électromobilité est plus que jamais tendance. cablex contribue aussi au développement durable en remplaçant près de soixante de ses véhicules d’entreprise par des Škoda Enyaq iV électriques. Nous avons demandé à deux collaborateurs pourquoi dans leur cas un changement vaut la peine.

facebook Google Plus Whatsapp RSS

cablex se charge de la planification et de l’installation des bornes de recharge. Nous proposons aux clients un système ouvert qui est neutre en termes de produit et s’intègre au système de gestion de l’énergie.


Pour quelle raison avez-vous décidé de passer à la voiture électrique ?

Sven Schuler : « Très clairement, mon empreinte écologique personnelle. J’ai déjà une installation photovoltaïque chez mois, ce qui, bien sûr, favorise encore plus l’acquisition de voitures électriques. Le passage à long terme à l’électromobilité est ma contribution personnelle à un avenir neutre en carbone. Je suis également vivement intéressé par la technologie et son développement dans le futur. De plus, j’y vois un grand potentiel pour cablex de faire avancer cette question. »

Christof Reimann : « Je me suis bien informé sur le modèle au préalable et j’ai examiné la Škoda Enyaq iV à la loupe. Il s’agit d’une voiture de grande qualité. De plus, le rapport qualité-prix me convient. Bien sûr, l’aspect développement durable a également joué dans ma décision. »

La raison du changement est évidente. D’un côté, l’Enyaq iV est un SUV moderne et élégant, mais c’est aussi un moyen de minimiser les émissions de CO2 et de se rapprocher des objectifs climatiques. Malgré cela, les avis sur les voitures électriques divergent encore fortement. 

Cela pourrait être dû à la fabrication des batteries. L’extraction et l’origine du métal « cobalt » font notamment les gros titres.D’un autre côté, d’importants investissements sont effectués, par exemple, dans le perfectionnement des batteries lithium-ion, également utilisées dans les voitures électriques. Les accumulateurs usagés sont déjà utilisés comme accumulateurs Second Life dans les dispositifs de stockage électrique.

En matière d’infrastructures de recharge, la Norvège arrive largement en tête. L’Allemagne, la France et la Suisse disposent également d’un réseau très bien développé de bornes de recharge, suivies par les autres pays d’Europe centrale. En Europe de l’Est, en revanche, le développement des bornes de recharge n’en est encore qu’à ses balbutiements. L’argument « infrastructure de recharge » est une raison d’opter pour un véhicule électrique surtout pour ceux qui vivent et travaillent en Suisse.

Sven, quels sont les points à examiner pour pouvoir installer une borne de recharge chez soi ?

« Bien entendu, aujourd'hui, on peut recharger une voiture électrique dans presque toutes les aires de services le long des autoroutes en Suisse. Des apps permettent de trouver toutes les bornes de recharge en Europe. Mais si l’on a un véhicule d’entreprise électrique, une borne installée à domicile est indispensable. Pour cela, cablex aide les collaborateurs et les clients externes, que ce soit lors de l’évaluation, avec le Home-Check, ou lors de l’installation de la Wallbox.Ce qu’il faut certainement envisager au préalable, c’est une étude de faisabilité par une entreprise d’électricité concernant la capacité du réseau. Il faut vérifier, par exemple, si suffisamment de courant peut être fourni. »

« Cette étude est suivie d’une demande de raccordement technique et, selon le cas, le consentement du propriétaire d'étage ou une clarification avec la gérance peut être nécessaire. Suivent alors l’installation et la mise en service de la borne de recharge par cablex (CX-IBS-INF). Ce service est proposé aussi bien aux collaborateurs internes qu’aux clients privés. »

Christof, combien de temps a-t-il fallu chez toi pour intégrer la borne de recharge et qui a pris les coûts en charge ?  

« Cela dépend de la rapidité de l’entreprise d’électricité. Dans mon cas, il a fallu environ trois à quatre semaines pour obtenir l’autorisation d’installer la borne. Je recommande de s’inscrire tôt et de s’organiser en conséquence. »

« De plus, il est tout à fait possible que cela soit plus long dans le cas d’appartements en location, car différentes vérifications sont encore nécessaires en fonction de la situation. L’installation de la borne de recharge en elle-même dure environ une demi-journée. Le groupe Swisscom participe aux frais d’électricité et aux frais de la borne par une contribution fixe mensuelle. »

Nombreux sont ceux qui critiquent la faible autonomie des voitures électriques. Qu’en penses-tu, Sven, et quelle est l’autonomie de l’Enyaq iV ? Est-elle vraiment suffisante pour une journée de travail ?

« L’Enyaq iV a une autonomie de 300 à 500 kilomètres. Le comportement routier joue un rôle déterminant à cet égard. À la différence d’un véhicule à combustion, la consommation d’électricité sur autoroute est plus élevée à vitesse constante. À mon avis, un tel rayon d’action est amplement suffisant. »

Le rôle de cablex.

cablex se charge de la planification et de l’installation des bornes de recharge. Nous proposons aux clients un système ouvert qui est neutre en termes de produit et s’intègre au système de gestion de l’énergie. De plus, cablex entretient d’importants partenariats afin de rassembler des intérêts communs.

cablex est un partenaire fiable et solide aux côtés de ses clients, que ce soit dans le domaine de l’électromobilité ou, grâce à ses années de savoir-faire, dans le génie civil et le développement de bornes de recharge CC (courant continu) d’extérieur. Nous conseillons nos clients en matière de gestion de la charge et de l’énergie, car il s’agit de facteurs clés pour une planification optimale de l’infrastructure.

Avec ce projet, Swisscom et cablex franchissent une étape importante dans leurs efforts en faveur d’une plus grande durabilité. L’objectif est de remplacer d’autres véhicules d’entreprise par des voitures électriques et de réduire de manière continue les émissions de CO2.

Vous êtes intéressé par une solution de stationnement ?
Vous trouverez de plus amples informations ici ou dans le magazine (seulement en german).

cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen | Téléphone 0848 222 539 | cablex.info@cablex.ch