www.cablex.ch
cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen |

20/08/2020  /  Carolin Primerova
news

XGS-PON, c'est… ?

La nouvelle technologie XGS-PON a été mise en service en janvier 2020 et offre une nouvelle solution pour tirer la fibre optique jusque dans l'appartement. XGS-PON, qu'est-ce que c'est ? Comment fonctionne la nouvelle technologie de splitter et quels sont ses avantages ?

facebook Google Plus Whatsapp RSS

L'installation du boîtier de raccordement domestique (HAK/BEP) et du splitter ne prend que peu de temps. Barto Misko montre les étapes du travail (voir ci-dessous).


Qu'est-ce qu'un PON ?

PON signifie Réseau optique passif. C'est un réseau d'accès optique (réseau de fibre optique) qui, dans la zone entre le central et la prise OTO au domicile, ne se compose que de pièces (câble, connecteur, manchon ou splitter) qui se passent de courant. 

Qu'est-ce que le XGS ?

Lorsqu'on parle de XGS-PON, chez cablex, on parle de la nouvelle technologie de splitter. Elle permet de raccorder jusqu'à 32 clients avec une seule fibre. Il est ainsi possible de proposer un débit de 10 gigabits par seconde au client. Les débits ascendant et descendant sont identiques, c'est pourquoi on parle d'un PON symétrique.

XGS-PON signifie donc : X=10  G=Gigabit  S=symmetrical  P=passive  O=optical  N=network

Quelle est la différence entre XGS-PON et Fibre to the Building ou Fiber to the Home ?

Alors que, pour l'installation Fibre to the Building (FTTB), le câble à fibre optique se termine dans le micro CAN au sous-sol et que sur les derniers mètres, le signal est conduit du sous-sol jusque dans l'appartement via un câble de cuivre, cela peut être réalisé avec la fibre optique avec XGS-PON. XGS-PON propose donc une connexion plus rapide que FTTB.

Du point de vue technologique, XGS-PON est la prochaine étape Fibre to the Street (FTTS) vers Fibre to the Home (FTTH), ou en d'autres termes : l'extension du réseau fibre optique jusque dans le regard de chaussée (FTTS) devient une extension de la fibre optique jusque dans l'appartement. Avec la technologie FTTH ou XGS-PON, les derniers mètres sont raccordés à la fibre optique, et non pas via un câble de cuivre comme pour FTTS ou FTTB. Elle permet donc des bandes passantes rapides de jusqu'à 10 gigabits par seconde.

XGS-PON est employée dans le domaine FTTS lorsque le bâtiment contient au moins 12 unités d'utilisation qui doivent être raccordées à la fibre optique jusqu'à la prise OTO. Au lieu d'un mCAN, un splitter est installé dans le puits ou le boîtier de raccordement.

La conception XGS-PON est en grande partie similaire à celle de FTTH.

La différence entre les deux technologies est l'utilisation d'un splitter. Le splitter utilisé dans un manchon de feeder ou dans un boîtier de raccordement (HAK ou BEP) permet de répartir, depuis le central, le signal optique d'une fibre à 16 ou 32 fibres, suivant le splitter. Cette étape signifie qu'avec XGS-PON, une fibre permet d'approvisionner jusqu'à 32 clients, tandis qu'avec le FTTH classique, il était uniquement possible d'approvisionner un seul client avec une fibre.

Realisation.

Dès le début, le réseau FTTS a été conçu de manière à ce qu'il y ait suffisamment de réserves pour un splitter XGS-PON dans tous les puits dans lesquels un mCAN est installé. Il est ainsi possible de raccorder directement tous les nouveaux clients à la fibre optique à partir du manchon jusqu'à la prise OTO.

On peut distinguer trois cas au niveau de l'architecture du réseau :

Cas 1 : connexion Point à multipoint (P2MP) avec splitter dans le puits (DP)

Cas 2 : connexion Point à multipoint (P2MP) avec splitter dans le BEP (bâtiment)

Cette connexion Point à multipoint (P2MP) fait passer la ligne fibre via un premier splitter dans le central, et vers un deuxième splitter qui se trouve dans le BEP ou dans le puits (DP) vers la prise OTO.

Grafik xgs-pon neu

Cas 3 (sans illustration): connexion Point à Point (P2P) avec splitter dans le central (CO). Le cas 3 correspond à un raccordement FTTH courant. 

Réalisation XGS-PON dans le BEP.

A Saint-Moritz, plusieurs sites ont été raccordés avec XGS-PON. Entre autres également le bâtiment de l'administration municipale du village Celerina. Dès que le contrat pour l'utilisation d'un splitter entre les propriétaires et Swisscom est signé, un état des lieux est réalisé. Un monteur prend des photos sur place afin de documenter l'infrastructure et de consigner toutes les informations nécessaires à l'installation. Au lieu de ces informations, le Site Acquisition Report (SAR) est établi. Au préalable, des travaux de génie civil ont été réalisés pour raccorder le bâtiment municipal à la fibre optique afin d'introduire le câble à fibre optique dans ce que l'on appelle le tracé jusque dans la maison et de le tirer jusque dans le boîtier de raccordement domestique.

L'installation du boîtier de raccordement domestique (HAK/BEP) et du splitter ne prend que peu de temps. 

Barto Misko montre les étapes du travail :

cablex SA | Tannackerstrasse 7 | 3073 Gümligen | Téléphone 0848 222 539 | cablex.info@cablex.ch