Démantèlement d’un pont ferroviaire à Montreux.

Le tronçon de la voie entre Brigue et Lausanne devra permettre la circulation de trains à deux étages. A cette fin, il est nécessaire de démolir un pont ferroviaire des CFF à Montreux et d’en ériger un nouveau au même endroit d'après des exigences plus strictes. Les tuyaux qui traversent le pont existant avec des câbles en cuivre et en fibre optique de Swisscom doivent donc être détournés. Début juin 2020, l'entreprise cablex a été mandatée pour détourner ces câbles afin de permettre le démantèlement du pont. Ce délai de deux mois avant démantèlement est particulièrement court…

13.09.2020
Auteur Carolin Primerova

Démantèlement d’un pont ferroviaire à Montreux.

Les câbles en cuivre et en fibre optique de Swisscom passaient à l'intérieur d'un pont des CFF. Pour permettre la démolition, cablex a dû détourner les câbles.

Afin de détourner les câbles de Swisscom, l'équipe cablex (Business Unit CBU) a décidé, de concert avec les CFF et une entreprise de génie civil, d'installer une solution provisoire à une vingtaine de mètres du pont à démolir. Il s'agit d'une passerelle en métal soutenant latéralement les conduits de câbles au-dessus des voies ferrées. Une fois le démantèlement et la reconstruction du pont des CFF achevés, les câbles seront réintégrés dans leur emplacement d'origine, à l'intérieur du pont.

Le démantèlement du pont nécessite de détourner les câbles suivants :

2 câbles de cuivre 1800 
2 câbles à fibre optique pour la « Fibre to the Office » (FTTO) à 10 et 120 Fs
11 câbles pour raccordements « Fibre to the Home » (FTTH) :

  • 7 x 432 Fs
  • 1 x 288 Fs
  • 1 x 48 Fs 
  • 2 x 24 Fs

Les délais serrés ne donnaient pas droit à l'erreur.

La date de démantèlement du pont a été fixée à la nuit du 29 au 30 août. L'équipe de projet de cablex, dès la réception du mandat de Swisscom en juin, n'avait donc que deux mois pour planifier et réaliser le détournement des conduits. Comme les travaux de cablex entraînaient des interruptions momentanées du réseau, il a fallu en informer les clients concernés 20 jours à l'avance, nécessitant des échanges qui ont encore alourdi un calendrier déjà très serré. Toutes les personnes concernées le savaient : il ne doit pas y avoir d'erreurs ! L'analyse détaillée du projet et le contrôle de faisabilité sur place étaient prioritaires : 

Les points d'épissures ont été déterminés sur la base de l'analyse du projet. Au cours de l'étude de faisabilité sur place, tous les chambres ont été ouverts, les câbles qui y passent ont été identifiés, les manchons ont été sorti et les réserves de câbles disponibles ont été vérifiées. Il était important d'avoir une vue d'ensemble de l'espace que les puits offraient encore pour l'installation de nouveaux manchons de jonction. En même temps, l'impact de la déviation du câble sur le trafic routier et les lignes de bus a été évalué afin de réduire au maximum les désagréments.

Lors de l'analyse in-situ, l'équipe de cablex a par ailleurs choisi de sectionner les deux câbles CU 1800, de les retirer et de les remplacer par un câble CU 200 x 2. Le retrait du grand câble CU 1800 (en partie non utilisé) a dégagé assez d'espace dans les puits pour tirer les nouveaux câbles FTTH et FTTO pour la déviation.

Cette analyse approfondie de la situation a permis d'établir un planning de travail détaillé, ainsi qu'un calendrier de la commutation (COCA).

La planification de la COCA exige une attention particulière, car il faut informer les clients 20 jours à l'avance de toute interruption du réseau due à la commutation. Afin d'installer la structure provisoire, il a fallu sectionner les câbles des deux côtés du pont, nécessitant d'installer deux nouveaux manchons pour chaque câble. Les câbles du tronçon en aval du pont ont été sectionnés au niveau de la réserve (de câbles). Les nouveaux manchons ont été placés au même endroit qu'auparavant dans le puits. En amont du pont (à savoir entre le central et le pont), on a décidé de procéder autrement pour l'acheminement des câbles : afin de réduire l'espace requis dans les puits de passage, les nouveaux manchons devaient être installés directement dans la chambre à câbles du central.

Un calendrier très serré.

Quatre à six équipes travaillaient simultanément pour assurer le respect des délais !

Dans l'ensemble, nous avons planifié environ 200 jours-personnes pour les travaux de montage et 60 jours-personne pour la pose des câbles.

Chacun des sept câbles à fibre optique de 432 Fs a nécessité une préparation de deux jours, suivie de trois jours pour la commutation. Le sectionnement des câbles en amont et aval du pont s'est fait de manière synchrone : ils ont été sectionnés simultanément et immédiatement épissés. Les effets pour les clients du détournement des câbles et de la commutation ont ainsi pu être minimisés : les interruptions n'ont pas dépassé une heure.

Tirage de câbles provisoire :

  • 5600 mètres de câbles à fibre optique de 432 Fs
  • 560 mètres de câbles à fibre optique de 288 Fs

En novembre, les câbles de cuivre et à fibre optique seront intégrés dans des tubes fendus dans le nouveau pont. Les réserves de câble seront alors positionnées dans les puits, de part et d'autre du pont.

Notre interlocuteur Sébastien Charles Mallaun, Teamleader West Build Wireline chez cablex, déclare : 
« A mon sens, ce projet démontre très bien les qualités de cablex, à savoir la faculté de se mobiliser rapidement et efficacement pour réaliser de grandes choses ! Je tiens à féliciter et remercier tout le monde pour la coopération entre les différents services et régions, pour leur soutien mutuel et leur flexibilité, surtout en cette période de vacances et de restrictions dues au coronavirus. »

Mann auf Freileitungsmast

Construction moderne de réseau à l'aide de lignes aériennes.

Aucune ouverture et un Internet haut débit à Wolhusen grâce à XGS-PON.

Trois nouvelles antennes garantissent plus de puissance.

La transformation du site d'Uezwil permettra aux clients de bénéficier à l'avenir d'un réseau mobile plus puissant.

Nouvelle référence : le tunnel du LEB ouvert au cœur de Lausanne.

Impressionnant : du chantier à une construction achevée. Nous revenons sur les 3 phases de construction du tunnel Lausanne-Echallens-Bercher.

Transport.

Construire une infrastructure d'avenir avec cablex.

Phase out - migration d'une centrale à Zurich

La centrale Füssli, située près de la Bahnhofstrasse à Zürich, est mise hors service. Tous les clients qui y sont connectés, sont migrés vers les hubs environnants.

Des conseils, des conseils et encore des conseils sur le BEA.

cablex dispose d'une place permanente sur le stand de Swisscom pour toutes les questions relatives au réseau domestique.

Déploiement dans près de 180 pharmacies terminé.

La promesse aux clients a été tenue à 100 % par cablex lors du déploiement de systèmes de caisses.

smart cablex.

Nous réalisons pour vous des solutions innovantes et porteuses d'avenir par le biais de nos secteurs Smart Building, Smart City, Smart Construction et Innovation.

cablex Academy.

La cablex Academy transmet des compétences techniques (connaissances techniques) dans les domaines de la construction de réseaux, des services et de l'installation, et notamment dans le domaine de la construction de réseaux de télécommunications.

Transport de lignes aériennes par drones.

Troisième projet pilote avec des pylônes de lignes aériennes transportés par drones de charges sur un terrain difficile. La sécurité et la santé de nos collaborateurs passent avant tout.

cablex en contact direct sur le terrain avec les clients PME.

Outre l'installation technique du système de caisse, cablex accompagne aussi les clients PME par une assistance régulière.

cablex SA

Tannackerstrasse 7

3073 Gümligen

cablex.info@cablex.ch

0848 222 539